Projet d’Appui aux Districts Sanitaires de Mongo et Mangalmé

Secteur d’activités : Santé publique et communautaire
Pays/Localisation : Région du Guéra, Préfectures de Mongo et de Mangalme
Intitulé de l’action : Projet d’appui aux services de santé et à la participation communautaire dans les districts sanitaires de Mangalmé et de Mongo Phase en cours : Novembre 2011 – novembre 2014
Partenaire institutionnel: DSR du Guéra, DS de Mongo et Mangalmé
Partenaire Financier : 10ème FED

 

Objectifs et résultats de l’action
Objectif global
 :      Contribuer à améliorer l’état de santé de la population tchadienne, et en particulier, celui des femmes et des enfants.
Objectif spécifique :   Les prestations des services de santé ainsi que la participation       communautaire à la gestion, au suivi et au financement des prestations de santé sont améliorées dans les DS de Mangalmé et Mongo.

Résultats attendus :

RA1. La qualité de l’offre de soins maternels et infantiles est améliorée.
RA2. L’implication des populations dans les orientations, la gestion et le financement des services de santé est renforcée.
RA3. Les capacités managériales des Equipes Cadres de District (ECD) sont renforcées.

Principales activités et réalisations 2012


A.1.1 Former et renforcer le PS des CS et HD sur la prise en charge des soins mères et enfants
28 personnels de santé (dont 5 membres des ECD) ont été formés sur la bonne prescription et l’utilisation des ordinogrammes, après identification de leurs besoins en formation et l’élaboration d’un plan de formation.
A.1.2 Renforcer le Personnel des CS à améliorer les activités en stratégie avancée
23 zones de responsabilité ont défini la cartographie de leurs zones pour la réalisation et le suivi des activités vaccinales en avancée, afin de rehausser la couverture vaccinale et réduire les taux de déperdition afférents au penta3.
Des moyens roulants (motos tout-terrain) ont été acquis et livrés aux dix (10) centres de santé les plus démunis. Ces appuis – logistique et stratégique – ont permis d’augmenter le taux de couverture vaccinale en Penta3 de 31,2% pour le DS de Mongo et de 76,3% pour celui de Mangalmé, comparativement à l’année 2011.
Des registres dédiés à la vaccination en ‘stratégie avancée’ ont été initiés. Les vaccinateurs doivent les remplir et y émarger. Par la suite, ils les font signer par les chefs de villages au cours de leurs passages. Cela a permis de mieux contrôler la réalisation effective de toutes les séances vaccinales en avancée.
A.1.3 Mettre à disposition des ressources humaines supplémentaires pour l’amélioration du Paquet Complémentaire d’Activités (PCA) de l’HD de Mangalmé
Depuis le mois de janvier 2012, ont été recrutés et affectés à l’HD de Mangalmé, un Chirurgien, un Technicien Supérieur en Anesthésie Réanimation et une Sage-Femme Diplômée d’Etat. La présence et l’activité de ce personnel se sont très rapidement soldées par une augmentation significative de l’utilisation de l’hôpital du district.
La prise en charge des malades des services de Chirurgie et de Maternité de l’HD de Mangalmé à été améliorée. Sur la période d’une année, l’on a enregistré 621 consultations chirurgicales, dont 181 interventions chirurgicales. 1 décès pré- opératoire est survenu, en date du 17 octobre 2012. Il s’agissait d’une péritonite aiguë généralisée, chez un patient de sexe masculin, âgé de 25 ans, avec perforation iléale, d’origine probablement typhique.
A.1.4 Réhabiliter et équiper les structures de santé
Au lieu de réhabiliter les bâtiments déjà existant en poto-poto (terre mouillée et battue), il a été plutôt jugé utile de construire avec des matériaux durables sur le même budget. C’est ainsi qu’un avis d’appel d’offre a été lancé pour la construction d’un bâtiment de 2 salles + couloir + hangar/véranda dans 4 Centres de Santé (CS).
24/20 formations sanitaires prévues initialement et 2 HD ont été dotés en équipements médico-techniques complémentaires ; 13 CS des DS de Mongo et Mangalmé ont reçu une dotation en MEG.
A.1.5 Réhabiliter le système d’éclairage solaire de l’HD de Mangalmé
24/30 lampadaires de la cours de l’HD de Mangalmé ont été remis en état.
A.1.6 Identifier et mettre en place un système d’évacuation des urgences
Les communautés des différentes zones de responsabilité des DS de Mongo et Mangalmé ont identifié la charrette et les motos clando comme moyens d’évacuation des malades des villages éloignés vers les CS.
Avec la disponibilité des 3 ambulances (2 dans le DS de Mongo, 1 dans le DS de Mangalmé), les numéros d’appel des ECD, des majors et des chauffeurs des ambulances ont été distribués dans les CS, aux chefs des villages, aux personnes influentes, etc. pour l’évacuation gratuite des urgences des CS vers les HD.

Activités liées au résultat attendu RA2

A.2.1 Mettre en place et/ou redynamiser les structures de participation (conseils de santé, et COSAN)
Les autorités sanitaires, administratives, militaires et traditionnelles ont été sensibilisées pour l’implication réelle des communautés dans la gestion des biens communautaires.
22/20 comités de santé (COSAN) initialement prévus ont tenu au moins une assemblée générale regroupant tout les délégués des villages des zones de responsabilité. Les COSAN des 22 ZR ont été restructurés et redynamisés avec des nouveaux responsables dans les bureaux exécutifs (dont des femmes) et disposent de textes statutaires.
Les HD ont mis en place leur comité de gestion et les DS leur conseil de santé.
A.2.1.3 Former les COSAN en technique d’animation et de sensibilisation
4 modules de formation à l’intention des comités de santé des zones de responsabilité ont été rendus disponibles.
233 membres des COSAN de 21 ZR (dont 1 gérante de pharmacie et 1 caissier de l’HD de Mangalmé) ont été formés sur la participation communautaire, le recouvrement des coûts, le rôle des associations communautaires en matière de santé et la gestion des biens communautaires, via la tenue des outils de gestion.
Les COSAN tiennent désormais des réunions mensuelles, procèdent à des activités de sensibilisation et de cogestions des ressources des CS avec le personnel de santé.
A.2.2 Former les Accoucheuses Traditionnelles (AT) et suivre leurs activités
75 AT à former ont été identifiées par les communautés et les PS, sur la base de critères prédéfinis.
74 AT identifiées ont été équipées et formées sur l’accouchement et les risques liés, ainsi que l’orientation des parturientes – au lieu de 60 prévues pour toute la phase.
A.2.3 Sensibiliser les populations, à travers des relais communautaires, des leaders traditionnels, politiques et religieux, sur la nécessité d’utiliser les services de santé
maternelle et infantile
88 gros villages ont été identifiés avec l’appui des COSAN, personnels de santé et accoucheuses traditionnelles pour 22 zones de responsabilité. Et la mobilisation sociale a été menée dans 81 grands villages ; elle a touché 5 967 personnes.

Activités liées au résultat attendu RA3

A.3.1 Former les Equipes Cadres des deux districts et accompagner la conduite de leurs activités
2 modules de formation et un plan de formation ont été rendus disponibles.
28 membres des ECD de Mongo et Mangalmé, (ainsi que ceux des DS de Bitkine et Melfi qui ne sont pas dans la zone d’appui) ont bénéficié de la formation en Planification sanitaire et en supervision – après l’identification des besoins en formation.
Les ECD réalisent les activités de supervision. C’est ainsi que 109/118 supervisions intégrées ont été effectuées courant 2012.
12/12 réunions mensuelles des ECD ainsi que 2 comités directeurs ont été tenus par DS.
Chaque district sanitaire dispose d’un PAO (Plan d’Action Opérationnel) dont l’élaboration a été appuyée par le projet.
A.3.2 Equiper les ECD en matériels bureautique et motos de Supervisions
3 motos, 2 ordinateurs portables, 2 photocopieurs, 2 Imprimantes, et 2 LCD ont été livrés aux ECD de Mongo et Mangalmé.
A.3.3 Améliorer la gestion hospitalière
Les hôpitaux des 2 districts disposent de PDH (Plan de Développement Hospitalier)
1 document de répartition (juste et équitable) des primes, basée sur le niveau de formation et de performance, est disponible et appliqué au niveau du DS de Mangalmé.

Réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la malnutrition aigüe globale

Nom de la Mission : Réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la malnutrition aigüe globale des enfants de moins de cinq ans et des femmes enceintes et allaitantes Pays : TCHAD
Lieu : Districts sanitaires Biltine, Iriba et Guéréda Nombre d’employés ayant participé à la mission : 04 cadres et 44
Nom du Client : Délégation Sanitaire Régionale Wadi Fira
Adresse : N’Djamena  
Date de démarrage :

mars 2012

Mai 2013

Avril 2014

Date d’achèvement

avril 2013

Février 2014

Mars 2016

Valeur approximative des services

402 040 078 F cfa

288.707.589 F cfa

302.169.830 F CFA

Nom et fonctions des responsables (Directeurs/Coordinateurs du Projet, Responsable de l’équipe) :

·         Dr Ahmat Ousmane Malick ;

·         Dr Hervé Oufalba Mounone

·         Ali Abdérahim ;

·         NERBAH Christophe.

Bénéficiaire    : Délégation Sanitaire Wadi Fira

Cofinancement : PAM et UNICEF

Objectifs Spécifiques

  • Renforcer les structures locales pour la prévention, le dépistage et la prise en charge de la malnutrition des populations de la région de Wadi Fira   conformément au « Protocole National de prise en charge de la malnutrition aigüe au Tchad »
  • Renforcer les capacités communautaires sur le dépistage, le référencement et la surveillance nutritionnelle.

 

Résultats

  • Résultat 1 : Les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et allaitantes bénéficient d’une prise en charge de la MAS dans 46 CNS dans la DSR de Wadi Fira.
  • Résultat 2 : La prévention, le dépistage, la prise en charge et le référencement des cas de malnutrition aigüe sévère sont renforcés à travers les relais et surveillants nutritionnels communautaires.

Projet de soins et entretien des réfugiés soudanais à l’Est du Tchad

Nom de la Mission : Projet des soins et entretiens des refugies soudanais a l’Est  du Tchad Pays : TCHAD
Lieu : Camps des réfugiés Farchana et Gaga Personnel spécialisé fourni par notre société : 09 cadres et 73 agents
Nom du Client : UNHCR Nombre d’employés ayant participé à la mission : 
Adresse : Moundou
Date de démarrage :

Janvier 2011

Janvier 2015

Date d’achèvement

Décembre 2014

Décembre 2016

 

Valeur approximative des services

1.782.772.900 f cfa

710.557.320 F CFA

Nom et fonctions des responsables (Directeurs/Coordinateurs du Projet, Responsable de l’équipe) :

·         Dr Ousmane Ahmat, Coordinateur médical ;

·         Cherfi TOGANAN, Médecin Coordonnateur ;

·         Dr Nicolas, Médecin traitant ;

·         Dr Adoucie, Médecin traintant ;

·         Tahir Mahamat et Ousman Ali Rahma, Administrateurs-Gestionnaires.

 

Bénéficiaire    : Population réfugiées et autochtones

Financement : UNHCR et BASE

Descriptif du projet : Améliorer l’état de santé de la population réfugiée et de la communauté haute

  • Amélioration de l’accès des réfugies aux soins curatifs et préventifs de qualité ;
  • Réduction du taux brut de la mortalité

Programme d’appui à l’amélioration de soins maternels dans le Logone Occidental

Nom de la Mission : Appui à l’amélioration des soins maternels dans le Logone Occidental

 

Pays : TCHAD
Lieu : Districts sanitaires de Moundou, Laokassi et Bénoye Personnel spécialisé fourni par notre société : 05 cadres et 07 agents
Nom du Client : Ministère de la santé (PASST-AFD) Nombre d’employés ayant participé à la mission :
Adresse : Moundou
Date de démarrage :

Avril 2011

Date d’achèvement

Mars 2015

 

Valeur approximative des services

2.583.000.000 F CFA

 

Nom et fonctions des responsables (Directeurs/Coordinateurs du Projet, Responsable de l’équipe) :

·         Dahab Manoufi, Directeur Base

·         Dr Lorenza Sansebastiano, Gynécologue ;

·         Abdoul Djimokobaye, chargé de développement communautaire ;

·         Al Djazouli Mht Abdelaziz, Administrateur-Gestionnaire.

 

Maître d’Ouvrage Délégué : Ministère de la santé publique

Bénéficiaire    : Délégation Sanitaire Régionale du Logone Occidental

Financement : Agence Française de Développement

Descriptif du projet : Augmenter l’accessibilité des femmes enceintes à des soins de qualité dans le Logone Occidental:

  • La qualité de l’offre de soins est améliorée.
  • 2. La communauté est sensibilisée, à travers les relais communautaires, et les leaders traditionnels, politiques et religieux, sur la nécessité pour les femmes enceintes d’être suivies, d’accoucher dans des structures sanitaires, d’espacer les grossesses et de prévenir les grossesses précoces.

Projet d’Appui aux Districts Sanitaires de Mongo et Mangalmé

Nom de la Mission : Projet d’Appui aux services de santé et à la participation communautaire Pays : TCHAD
Lieu : Mangalmé et de Mongo dans la région du Guéra Nombre d’employés ayant participé à la mission : 05 cadres et 14 agents
Nom du Client : Ministère du Plan (Financement FED)
Adresse : N djaména
Date de démarrage :

octobre 2011

Date d’achèvement

Novembre 2014

 

Valeur approximative des services

925.964.355 F CFA

Nom et fonctions des responsables (Directeurs/Coordinateurs du Projet, Responsable de l’équipe) :

·         Sanoussi Ahmat Adam, Coordinateur,

·         Dr Nebardoum Nderguedbé, Médecin-Conseiller;

·         Mr HAFIZ Brémé, Assistant administratif et Fiancier;

Bénéficiaire    : Délégation Sanitaire régionale du Guéra

Financement   :   Fonds Européen de Dévelippement

Descriptif du projet :  les prestations des services de santé ainsi que la participation communautaire à la gestion, au suivi et au financement des prestations de santé sont améliorées dans les DS de Mangalmé et Mongo.

 

Description des services effectivement rendus :

·         la qualité de l’offre de soins maternels et infantiles est améliorée

·         l’implication des populations dans les orientations, la gestion et le financement des services de santé est renforcée;

·         les capacités managériales des Equipes Cadres de District sont renforcées