Promotion de la santé de la reproduction en milieu scolaire

Le 8 novembre 2017, TECHNIDEV (Institut des Technologies Innovantes pour le Développement) a organisé le Forum Numérique de la Rentrée Scolaire. Cette rencontre était l’occasion pour experts, ministère, professeurs, élèves et partenaires d’échanger sur les grands défis de la rentrée scolaire en lien avec le numérique. La grande famille de l’éducation nationale a donc pu débattre de l’éducation par le numérique, la culture entrepreneuriale, l’éducation non formelle ainsi que la promotion de la santé de reproduction et de l’égalité des genres en milieu scolaire.

Cette dernière question est particulièrement importante car au Tchad, seulement 2% des adolescentes ont accès aux services de santé de la reproduction. Ce faible taux pose d’immenses défis en termes de santé, mais aussi en termes d’éducation, d’autonomisation et de développement. En effet, si les filles et adolescentes n’ont pas accès aux services de santé sexuelle et reproductive et de planification familiale, cela augmente le risque de grossesses non-désirées, d’avortement provoqué, mais aussi d’hémorragies, de fistules obstétricales et de décès. Au Tchad, on estime que 28,4% des femmes sont mariées avant l’âge de 15 ans, la tranche d’âge de 15-24 ans représente 38% des décès maternels et la majorité des femmes atteintes de fistules ont été mariées avant l’âge de 18 ans.

Les conséquences sanitaires de l’absence d’accès aux services de santé de la reproduction sont indéniables, mais cela va bien au delà des problèmes de santé. Une adolescente enceinte, qui a déjà un ou des enfants à charge ou qui souffre de fistules a de grandes chances d’arrêter l’école, et par là d’abandonner tous ses rêves. Elle va également devenir un charge pour sa famille et devenir dépendante. Cela nuit donc à l’autonomisation des femmes. Et tous ces éléments sont des freins pour le développement du pays.

L’accès aux services de santé de la reproduction est donc un droit inaliénable mais aussi une étape importante dans l’autonomisation des femmes et le développement.

TECHNIDEV travaille à améliorer l’accès aux services de santé de la reproduction en milieu scolaire car les adolescentes sont les premières victimes et l’école doit être un lieu d’égalité des chances et d’égalité des sexes. Les actions de TECHNIDEV passent par le développement d’outils numériques qui permettent de renforcer les capacités des jeunes en matière d’informatique et d’utilisation des TIC tout en augmentant leur connaissance et information sur les services de santé de la reproduction.

Par exemple, TECHNIDEV a:

  • élaboré 7 modules en santé de la reproduction et d’éducation à la vie familiale ;
  • mis en place un dispositif de formation de formateurs et de suivi et évaluation des enseignements en éducation sexuelle complète ;
  • permis à 500 jeunes filles d’avoir accès par le numérique à des informations, conseils et de santé de la reproduction ;
  • formé 200 filles en informatique et en santé de la reproduction

TECHNIDEV vient de lancer un nouveau projet de promotion de la santé de la reproduction et de l’égalité des genres en milieu scolaire en partenariat avec UNFPA.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE