Appui aux patients tuberculeux multi-résistants à l’HGRN

La co-infection VIH-tuberculose est la co-infection la plus courante chez les personnes vivant avec le VIH Sida. Au Tchad, la tuberculose continue de faire des ravages et de tuer des malades souvent démunis et marginalisés. La tuberculose multi-resistante est une forme de la maladie plus longue et plus compliquée à soigner, et le traitement est plus lourd pour les patients.

Grâce au soutien du Fonds Mondial et du FOSAP, BASE appuie les patients tuberculeux multirésistants de l’Hôpital Général de Référence Nationale de N’Djamena.

Les patients reçoivent plusieurs repas chauds par semaine qui leur sont livrés directement à l’hôpital. Cette aide alimentaire est importante car la nourriture fait partie intégrante du traitement d’un tuberculeux multi-résistant et un régime alimentaire adapté permet de se remettre plus rapidement de la maladie.

Durant leur traitement à l’hôpital, les patients bénéficient régulièrement de kits d’hygiène composés de seaux, bavettes, savons, papiers hygiéniques. Cela leur permet d’adopter des mesures d’hygiène adaptées à leur pathologie, et également d’éviter la contamination d’autres personnes.

Par ailleurs, pour palier le manque de revenus de la plupart des patients, qui les empêche de réaliser des examens et analyses, le BASE prend en charge la plupart des frais liés aux examens médicaux et nécessaires au suivi biologique des patients tuberculeux multi-résistants.

Personnel hospitalier comme patients apprécient cet appui qu’ils jugent salutaire. Cet appui sera également dispensé aux patients tuberculeux multi-résistants de l’Hôpital Régional de Moundou