Mise en place des activités de lutte contre le VIH et la Tuberculose

Dans le cadre d’un projet de lutte contre le VIH/Sida et la Tuberculose financé par le Fonds Mondial, le BASE, en tant que sous-récipiendaire communautaire doit mettre en œuvre des activités de sensibilisation, dépistage et prise en charge.

Des missions de mises en place ont été effectuées dans deux des régions stratégiques du projet : l’Est du Tchad, à Abéché, et le Sud du Tchad, à Bongor, Laï, Moundou, Doba, Koumra et Sarh.

Lors de ces missions les équipes de BASE ont rencontré les partenaires de mise en œuvre qui seront chargés d’exécuter les activités communautaires sur le terrain. Ces partenaires sont des démembrements du BASE ou des organisations, associations ou groupements qui travaillent déjà sur le terrain dans ce domaine. Ils auront pour tâche de mener à bien les activités de sensibilisation auprès des jeunes en milieu communautaire et religieux dans leurs régions respectives.

Ces missions ont également été l’occasion de rencontrer les autorités sanitaires de chaque région, grâce à des entretiens avec les délégués sanitaires et les médecins chefs de district. Tous ont salué cette initiative et ont accueilli très positivement le projet qui permettra de combler les lacunes en matière de sensibilisation. Une bonne coordination avec l’autorité de tutelle est primordiale pour la réussite du projet.

Ce projet, qui touche en particulier les jeunes en milieu communautaire et religieux, ainsi que des populations difficiles d’accès comme les prisonniers, les réfugiés, les nomades ou encore les populations insulaires permettra de développer les capacités d’interpellation des communautés et de consolider leur engagement responsable.