BASE forme le personnel de 9 centres de santé de N’Djamena sur l’utilisation des incinérateurs

Dans le cadre du projet Santé Urbaine à N’Djamena (PSUN), et sa composante 2 « Amélioration des soins de santé maternelle et infantile dans les quartiers Est et Sud de N’Djamena » mis en œuvre par le BASE, 28 agents venus de neuf centres de santé ont été formés sur l’utilisation des incinérateurs de type De Monfort entre les 20 et 24 mai 2016.

Afin de remettre à niveau les formations sanitaires des Districts Est et Sud de la ville, grâce au soutien financier de l’AFD et en partenariat avec la Mairie de N’Djamena, BASE a construit des incinérateurs de type De Monfort dans 9 centres de santé (CS de Diguel Est, Diguel Nord, Gaoui, Gozator, Dembe, Boutalbagar, Léproserie, Henry et de l’Ordre de Malte de Walia).

Les formations sanitaires, dans leurs activités quotidiennes, génèrent une quantité importante de déchets médicaux. Or, ces déchets présentent des risques infectieux, toxiques, traumatiques ou radioactifs importants. Une mauvaise gestion de ces déchets peut donc avoir des incidences graves sur la santé avec des risques de contamination ou de pollution de l’environnement. L’incinération est une mesure simple qui permet de réduire significativement ces risques. C’est dans cette optique que le BASE a doté 9 centres de santé en incinérateurs de type De Monfort, incinérateur le plus utilisé dans la sous-région. Ce type d’incinérateurs est particulièrement performant puisque 12kg de déchets médicaux peuvent être incinérés en une heure de temps.

Afin de s’assurer du bon usage et du bon entretien du matériel, BASE a organisé une formation pour les agents des centres de santé sur l’utilisation des incinérateurs. La formation a été conduite par le cabinet Sahel Search and Consulting. Les objectifs de cette formation étaient de faire comprendre aux bénéficiaires l’importance de la gestion des déchets médicaux. Elle visait également à expliquer le mode de fonctionnement des incinérateurs, s’assurer que les agents en maitrisent l’utilisation et qu’ils sont capables de conduire correctement l’incinération des déchets médicaux.

Les participants ont été divisés en deux groupes et 3 personnes par centre de santé ont pu bénéficier de la formation dispensée sur deux jours. La première journée a été consacrée aux aspects théoriques de la gestion des déchets, du fonctionnement de l’incinérateur et du processus d’incinération. La seconde journée a permis aux participants de mettre en application les enseignements qu’ils avaient reçus la veille. Le formateur a également mis l’accent sur la protection du personnel.

Application pratique de la formation sur l'utilisation des incinérateurs

 

 

 

 

 

 

 

 

Une gestion responsable des déchets médicaux, sans risque pour la communauté ou l’environnement est aujourd’hui un enjeu crucial pour les formations sanitaires. Une bonne gestion des déchets permet de minimiser le risque de contamination tout en améliorant l’hygiène et en réduisant la pollution. D’une manière générale, la gestion des déchets permet d’améliorer l’efficacité opérationnelle des centres de santé. Un bon système de gestion des déchets comprend du matériel et des équipements performants, bien utilisés et bien entretenus ainsi qu’une procédure qui systématique le tri et suit les déchets, depuis leur lieu de génération, jusqu’à leur lieu de traitement.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE