Rapport d’activités BASE – 2015

L’année 2015 a été marquée par la poursuite des activités institutionnelles et aussi celles relatives aux projets exécutées sur le terrain par l’ONG BASE.

Au titre des activités de l’institution :

Une assemblée générale a été tenue pour examiner et approuver les comptes de l’exercice 2015, deux réunions du Comité de Direction qui est l’organe d’exécution ont été tenues pour suivre l’exécution des activités. Par ailleurs, le processus d’élaboration du Plan d’Orientation Stratégique (POS) a pris fin en février 2015 assorti d’un document POS qui a défini les axes stratégiques qui orienteront les actions pour les cinq ans à venir et qui reposent essentiellement sur la stratégie du coup double en vue de la transformation de la société tchadienne. Il s’agit d’agir au niveau de son fonctionnement pour un changement de comportement

Etant membre de plusieurs réseaux d’organisations nationales et internationales, BASE a participé activement à plusieurs rencontres tant au niveau du pays qu’à l’étranger. Les équipes de coordination des 3 projets en cours d’exécution ont été accompagnées dans la mise en œuvre des actions dans le suivi à distance de projets déjà finis. Des nouveaux projets innovants et en accord avec le POS ont été développés ou sont en cours de finition et déposés pour financement. Des terrains ont été acquis et le bureau de Moundou a été construit sans oublier la participation active du BASE à l’élaboration du Plan Stratégique de Santé Communautaire au Tchad (PSSC) 2015-2018.

Au titre du projet :

L’année 2015 a été la deuxième année de mise en œuvre du projet d’Appui à l’Amélioration des soins de santé maternelle et infantile (SMI) dans les quartiers Sud et Est de N’Djaména ; c’est une des composantes du Projet Santé Urbaine à N’Djaména financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et dont la Mairie de N’Djamena est le maître d’ouvrage.

Les actions entreprises par le projet ont abouti à la construction et réhabilitation des 17 CS, à l’identification des besoins en équipements médicaux des formations sanitaires, 16 personnels de santé (PS) des CS ont été formés sur les SONUB (soins obstétricaux et néonataux d’urgence de base), 17 PS formés sur la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant (PCIME), 20 membres des ECD et PS des CS ont été formés sur les outils du Système d’Information Sanitaire (SIS), 19 membres des Equipes cadres du District (ECD) des DS et DSR ont été formés en techniques de supervision, 11 COSAN ont été restructurés et 34 participants dont 31 membres des COSAN et 03 membres des ECD des 02 DS ont été formés sur leurs rôles et attributions et gestion des ressources.

Ces formations sur les SONUB et les outils du SIS ont fait l’objet de suivis post-formation et de supervisions afin de mesurer leur impact.

La réalisation d’une étude socio-comportementale dans la ville de N’Djamena a permis la collecte des informations sur les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) des populations. BASE a également participé à la 4ème édition de la quinzaine de promotion de la santé de la reproduction, maternelle, néonatale et infantile (SRMNI).  BASE a aussi appuyé l’élaboration des 2 micro-planifications des DS et a apporté un appui technique et financier aux deux districts pour la tenue de leurs réunions de comité directeur.

 

Télécharger PDF

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE